Brasilian Quartet

Rubens Santana:
Rubens Souza de Jesus devient Rubens Santana à la fin de son adolescence. Il tient alors la basse du groupe fondé avec son frère, le guitariste Eneas de Jesus, « Feed Back », qui enflamme la scène pauliste des années 80 de son samba-funk entraînant.

Ce surnom lui est attribué par son producteur, en référence à son quartier d’origine à São Paulo.
Rubens Santana est définitivement un artiste curieux de tous les styles musicaux.
Au cours de sa carrière, il accompagne tant des artistes de world music que des artistes de variété française, sans jamais perdre contact avec son Brésil natal.

Virginia Cambuci:
Virginia Cambuci, musicienne et auteure, naît en 1982 à Tocantins (Brésil).
Ses parents, originaires du Nordeste, lui inculquent une large culture brésilienne.
Dès son plus jeune âge, elle découvre Chico Buarque, Tom Jobim, João Gilberto, Vinicius de Moraes, Elis Regina, Morares…
Elle compose ses chansons en collaboration avec Ney Veras, Rômulo Marques et Fernando de la Rua, étudie la guitare et le chant à la ‘Toccata school’ (Fortaleza), puis au CIM à Paris (2011).
Sur les scènes européennes, elle diffuse actuellement avec fougue et élégance sa nostalgie du Nordeste.

Tarcisio Pinto:
Polyinstrumentiste autodidacte (batterie, puis instruments à cordes divers), il reste très attaché aux musiques traditionnelles de son pays.
Arrivé en France en 1981 à la demande de la chanteuse Nazare Pereira pour qui il compose et qu’il accompagnera cinq ans, il a enregistré et joué avec de nombreux artistes: Maria Teresa, Jean-Lou Lognon, Joël Favreau, Luis Gonzaga, Michel Magne (cinéma).
Il delaisse parfois sa formation instrumentale ‘boca de choro’ pour continuer d’accompagner divers chanteurs, dont Virginia Cambuci.

Wander Pio:
Percussionniste et compositeur formé en musicologie à l’université de Rio de Janeiro, il ne cesse d’enrichir son univers aux côtés de Teresa Cristina, Joël Nascimento, Didier Lockwood, Serena Fisseau…
Apportant toujours avec lui la diversité musicale de ses origines brésiliennes, il retrouve en parcourant les grands  festivals d’Europe un carrefour d’influences avec des formations comme ‘Orquestra du Fuba’, ‘Forro de Balkao’, ‘Le Bal de la Roda’…